Sélectionner la page

John M

Après deux premiers albums sortis en 2012 et 2015, John M revient avec un nouvel opus et des choix musicaux audacieux. Toujours la même « Pop indé frénétique » mais teinté très 90’s avec trois titres en français et une production particulièrement soignée.

Né à Paris, John est un voyageur compulsif. Il a fait ses classes entre Paris, New York, Berlin et Vancouver. Il est aussi à l’aise dans le métro new yorkais qu’en concert sur les grosses scènes françaises entouré de ces musiciens.

Cet album présage le meilleur : il a affiné ses textes, son sens des mélodies et on retrouve avec plaisir cette voix pleine, un brin cassée, très identifiable. Cette voix qui l’amène d’ailleurs à être de plus en plus sollicité par les DJs du monde entier.

Influencé par le songwriting poignant de la musique folk américaine, de Conor Oberst (Bright Eyes) à Eliott Smith, du son étincelant des Killers ou des Smashing Pumpkins, par les expérimentations de Sufjin  Stevensou Everything Everything, il explore sur cet album de nouveaux sons et nous fait entrer dans son univers composite, à la croisée des genres. Ainsi, il passe avec aisance d’un titre rock à une ballade folk, d’un morceau de blues à une pop enjouée, en gardant comme fil conducteur sa signature vocale qui met tout le monde d’accord.